La saison 15-16 du Groupe Merci s’est achevée joyeusement.
Nous étions 28 personnes en tournée en mai dernier pour La Mastication des morts à Auch et en Aquitaine, une anachronique version de ce qu’est le théâtre, un petit défi à l’époque : un cimetière ambulant pour faire théâtre. Bande si enthousiaste, avec les jeunes comédiens du Conservatoire de Toulouse dans les rôles de « Masticateurs associés ». Nous participions d’un souhait de l’auteur « jouez longtemps mes amis ». MERCI à lui.
Nous avions commencé la saison avec Trust en tournée et aussi Trust en reprise au Multiple à Toulouse, inoubliable moment, âpre par le froid mordant du grand hangar qui nous accueillait mais si nécessaire pour frictionner notre temps, et tenter de le percevoir.
Et puis il y a eu une sulfureuse version de Minetti, une version MERCI/TF1 au Pavillon Mazar, et aussi une drôle de commémoration avec Liberté Démocratie Alléluia présentée en complicité avec la Classe Labo.
Mais le Groupe Merci n’a pas œuvré qu’à cette partie si gratifiante et « visible » que l’on attend généralement d’une compagnie de théâtre, non, le Groupe Merci s’est battu encore et encore pour préserver ce petit bout de territoire artistique qu’est le Pavillon Mazar. 19 saisons de lutte pour un droit de cité, une place dans la ville pour la rêverie, pour l’échange, pour nos inquiétudes. C’est bien tout cela qui fait la vie d’une compagnie : un tourbillon d’émotions partagées jusque parfois dans ses détresses, ses luttes, ses amours aussi. 2016/2017 fixera le sort de nos espoirs pour le Pavillon Mazar (pour soutenir ou s’informer : www.pavillonmazar.com).
Et, retournant à la partie visible du théâtre, Le Groupe Merci va vite vous convier à la rentrée pour une chorale de lecteurs si particulière au Pavillon Mazar, puis, plus tard dans la saison, en tournée avec Trust et La Mastication des morts en région parisienne (une première !).
Le laboratoire Épris d'incertitude reprendra à la rentrée pour une nouvelle saison. Plusieurs temps de transmission et compagnonnage artistique se profilent également.
Et aussi dès novembre, une petite surprise version « je ne vous en dirais pas plus », restons debout tard dans la nuit. Bref pour la saison 2016/2017 restons ensemble debout très tard dans la nuit, pour le théâtre.
Rendez-vous en septembre pour plus de nouvelles et... un nouveau site internet !
Groupe Merci 2016, tous droits réservés. — Mentions légales